Agata Voitenko récompensée à un moment opportun

 
Agata Voitenko est non seulement une athlète d’élite, mais aussi une citoyenne engagée. Le Club de la médaille d’or ne pouvait espérer mieux comme première boursière à joindre ses rangs en 2021 et a profité de la première édition des Rencontres éco-sportives pour honorer l’escrimeuse tant pour ses succès sportifs que son engagement dans la lutte contre les changements climatiques.

C’est via la plateforme Zoom que les Rencontres éco-sportives ont été lancées, lundi, en collaboration avec le Conseil québécois des événements écoresponsables. Une série de panels et de conférences pour discuter de l’impact des événements sportifs sur l’environnement a d’ailleurs été présentée toute la journée.

Le Club de la médaille d’or est particulièrement fier de s’associer avec les rencontres éco-sportives pour cette première édition. Un sujet qui cadre parfaitement avec sa mission et ses valeurs.

« Comme de plus en plus d’organisations sportives au Québec, au Canada et à travers le monde, le Club de la médaille d’or croit profondément en l’importance de la protection de l’environnement, de la transition écologique et du développement durable. Tous les acteurs du milieu sportif peuvent avoir un impact positif en accordant une place importante à la cause environnementale », a mentionné la présidente Sandra Sassine.

Plus de 100 personnes associées de près ou de loin au milieu sportif ont assisté à cette première journée des Rencontres éco-sportives. Les participants ont notamment pu bénéficier des propos éclairants de Didier Lehénaff, président de SVPlanète et créateur de nombreux événements éco-conçus comme les Éco-Games, de ceux de Caroline Voyer, co-initiatrice du Conseil québécois des événements écoresponsables, ainsi que ceux de Philippe Duperrex, de l’organisme Sport and Sustainability (SandSI).

Eugène Lapierre, directeur de l’Omnium Banque Nationale, longtemps connu sous le nom de la Coupe Rogers, a quant à lui partagé son expérience enrichissante des dernières années. M. Lapierre a présenté différents défis vécus par l’organisation montréalaise ainsi que certaines initiatives écoresponsables qui ont été prises au fil du temps et qui gagnent continuellement en importance à ce tournoi de tennis.

L’événement représentait le moment idéal pour souligner l’engagement soutenu d’une inspirante athlète comme Agata Voitenko.

L’escrimeuse brille dans son sport en plus d’avoir à cœur la cause écoresponsable. Elle a d’ailleurs réalisé quelques animations pour présenter l’importance de l’écologie avec le Comité engagement citoyen de son école secondaire, le Collège Stanislas, afin de conscientiser les autres étudiants.

« J’essaye de sensibiliser les élèves à respecter l’environnement, parce que l’environnement, c’est la vie ! » a déclaré Agata Voitenko, elle qui aime aussi réutiliser certaines matières dans le cadre de différents projets artistiques.

D’un point de vue sportif, Agata a brillé à bien des niveaux dans sa discipline, en 2019. La fleurettiste a obtenu une médaille de bronze chez les moins de 15 ans à la Coupe Canada de Richmond, en Colombie-Britannique, ainsi qu’à l’épreuve par équipe.

Championne des Jeux du Québec à la compétition par équipe, la Montréalaise a également remporté l’or du Circuit des jeunes, à Anjou, tant au niveau cadet que chez les moins de 15 ans. En novembre 2019, Agata a pris part au Cobra Challenge de Secausus, au New Jersey, où elle s’est classée 35e de la catégorie juvénile des 14 ans.

L’escrimeuse sera définitivement à surveiller au cours des prochaines années sur différents fronts, tant par ses aptitudes sportives que son implication. Lors de la remise de bourse, Agata a mentionné être très heureuse du soutien offert par le Club de la médaille d’or.

« Je voudrais remercier le Club pour son aide dans mon cheminement sportif et académique. La bourse me permettra de m’inscrire aux prochaines compétitions qui, je l’espère, débuteront vers la fin de l’année 2021 », a dit Agata Voitenko, qui souhaite se qualifier au sein de l’équipe canadienne de niveau cadet, puis participer aux Jeux olympiques.


Rédigé par Sportcom pour Le Club de la médaille d’or

Pour information :

William Teissier
Directeur général par intérim
Club de la médaille d’or
direction@clubmedailledor.org

Suivez-nous

Social

Partenaires

RBC
RDS
Les Alouettes de Montreal
Tennis Canada
Club de hockey Canadien
Québec
La Cage
Impact de Montréal