SIX ATHLÈTES REÇOIVENT LEUR PREMIÈRE BOURSE ET FONT LEUR ENTRÉE AU CLUB DE LA MÉDAILLE D’OR

Montréal, 28 juin 2021 – Le Club de la médaille d’or a accueilli six nouveaux membres, lundi soir, en remettant six bourses « Ma première bourse » à des étudiants-athlètes très prometteurs.

Zachary DesjardinsRaymond ZengMarie-Pier HalléShad DarsignyGabrielle Cousineau et Émerick Bayard-Fournier ont été récompensés à l’occasion de cette remise virtuelle animée par la présidente du Club de la médaille d’or, Sandra Sassine.

Pour voir ou revoir la remise de bourses, présentée en direct sur Facebook, cliquez ici.

« Le Club de la médaille d’or est fier de pouvoir soutenir tous ces étudiants-athlètes, tant dans leur cheminement sportif qu’académique, a déclaré Sandra Sassine. Cette dernière année a été mouvementée pour tous et a comporté son lot de défis au quotidien. Malgré tout, ces jeunes athlètes n’ont jamais baissé les bras et ont su poursuivre leur développement afin d’atteindre leurs objectifs. »

Toujours plus loin

« Je suis vraiment fier de cette bourse et j’espère pouvoir continuer longtemps », a admis le joueur de badminton Zachary Desjardins d’entrée de jeu.

Seul Québécois au sein de l’équipe nationale junior masculine de badminton cette saison, Zachary vise grand à la reprise des compétitions. Le Lavallois de 16 ans souhaite décrocher un titre de champion provincial en simple chez les moins de 19 ans. Celui qui a gagné des tournois en simple et en double dans le circuit provincial veut également atteindre la demi-finale sur la scène nationale. En plus d’être un des plus beaux espoirs québécois dans son sport, Zachary excelle aussi au niveau académique.

L’ascension de Raymond Zeng

Raymond Zeng a démontré une impressionnante progression au fil du temps et est désormais connu comme étant un très bel espoir du tennis de table québécois. Sa médaille de bronze en simple aux Championnats canadiens juniors 2019 chez les moins de 15 ans en est le parfait exemple. Étudiant au Collège Jean-Eudes, l’athlète de 15 ans avait profité de cette compétition pour y ajouter un titre en équipe avec la formation du Québec.

« Cette bourse est une grande aide financière pour moi alors j’aimerais remercier le Club de la médaille d’or. Je voudrais remercier ma famille qui m’a toujours encouragé et je veux également offrir mes remerciements à mes coachs et mes coéquipiers qui m’ont toujours offert le nécessaire pour me dépasser et performer au plus haut niveau », a souligné Zeng qui aspire dans un avenir proche représenter le pays au niveau international.

Marie-Pier Hallé vise d’autres conquêtes

Marie-Pier Hallé a été couronnée championne provinciale au k1-1000 m en 2019, chez les moins de 16 ans. Maintenant âgée de 17 ans, la kayakiste compte se démarquer à l’échelle nationale et s’entraîne dans le but de se qualifier pour les Championnats du monde juniors, ainsi que pour les Jeux du Canada.

« J’espère de faire de cette bourse un grand accomplissement », a mentionné Marie-Pier Hallé qui souhaite faire des études en médecine après sa carrière d’athlète. « Je trouve que c’est important d’avoir un but et c’est très motivant ! »

Une histoire de famille chez les Darsigny

La carrière de l’haltérophile Shad Darsigny est la suite d’une riche histoire de famille alors que ses parents sont d’anciens athlètes de calibre international. Sa mère a d’ailleurs mérité une bourse du Club de la médaille d’or en 1990, de même que sa soeur Tali en 2012. Cette dernière participera aux Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Si son année a été marquée par une participation aux Championnats panaméricains de Santo Domingo, en République dominicaine, Shad a récemment gagné un deuxième titre junior canadien chez les moins de 73 kg.

« C’est un honneur pour moi de me voir octroyer cette bourse après ma mère et ma soeur. Tout comme ma soeur, mon objectif est de me rendre aux Jeux olympiques et je suis reconnaissant que le Club de la médaille d’or croit en mon talent et m’encourage financièrement dans l’atteinte de mes objectifs. »

Celui qui étudie en sciences humaines au Cégep de Saint-Hyacinthe a obtenu le bronze chez les moins de 73 kg aux Championnats canadiens séniors de 2019, année où il avait aussi établi quatre records aux Jeux du Québec et a été sacré champion québécois de sa catégorie.

Gabrielle Cousineau collectionne les podiums

L’année 2020 a été l’occasion de multiplier les podiums des Coupes Québec de biathlon pour Gabrielle Cousineau. Membre de l’Équipe du Québec, Gabrielle a aussi pris le quatrième rang aux Jeux du Québec en 2019 à l’épreuve de 4,5 km et poursuit son développement, tout en déployant autant d’efforts sur le plan académique afin d’exceller sur les bancs d’école.

« Cette bourse m’aidera beaucoup financièrement et j’aimerais souligner le travail de mes entraîneurs qui mettent autant d’efforts à distance avec moi puisque j’habite à 2 heures de route de mon club. »

Une première pour Émerick Bayard-Fournier

En plus de mettre la main sur 13 titres québécois dans les épreuves de sauts, courses de haies et combinés, Émerick Bayard-Fournier a battu cinq records provinciaux en 2019. Il s’est également démarqué sur les scènes interprovinciale et nationale en étant couronné à cinq occasions. Il a d’ailleurs profité de ces compétitions pour réaliser trois nouvelles marques canadiennes, devenant le premier athlète de moins de 16 ans à atteindre la marque des 7 mètres au saut en longueur et celle des 14 mètres au triple saut.

« Cette bourse sera très utile pour moi puisqu’elle me permettra de faire des compétitions à l’extérieur du Québec et affronter les meilleurs athlètes en vue de devenir un Olympien un jour », a partagé Émerick Bayard-Fournier.

 
Rédigé par Sportcom pour le Club de la médaille d’or
 

Suivez-nous

Social

Partenaires

Tennis Canada
Club de hockey Canadien
Québec
Les Alouettes de Montreal
CF Montréal
La Cage
RBC
RDS